Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 22:40
Cette première semaine du Printemps des Poètes  à Epinal a été riche de deux rencontres.

Celle , en premier lieu du poète Pascal Commère, venu tout exprès de sa bourgogne natale pour une journée dans la capitale des Vosges,  au Lycée Louis Lapicque  pour y rencontrer des lycéens de première et terminalE littéraire, ensuite à la bibliothèque intercommunale où Hélène Hamond avait  réservé une salle décorée pour la circonstance et la durée du Printemps des beaux livres "faiTs mains" de Véronique Bart et  Philippe.
Dire "on ne découvrira jamais assez" Pascal Commère - ses textes qui parlent de la terre, qu'il connait bien, des petites gens qu'il croise toujours, de ces paysages végétaux si riches par leur variété - peut  paraître étonnant. Pourtant, à entendre sa phrase  qui s'effiloche, son témoignage  où l'homme, sans artificeS, ne se cache pas -ou si peu, ou juste ce qu'il faut - derrière le poème , ou le discours, qui paraît maladroit, ou incertain-mais.., on découvre, au-delà des vaches qui continuent à paître, des vallons qui se changent en haies puis en collines, un écrivain qui a son propre style - dont cette façon à lui d'écrire sur des bouts de papier, qui lui servent à recomposer plus tard, à quatre pattes, le texte par une sorte  de collage, est peut-être, encore que, l'explication- ses propres thématiques, une vision à lui du monde qui s'écrit.
L'écouter répondre, ou ne pas répondre, ou le faire si peu - on voit qu'il aime emprunter des routes vicinales, s'égarer dans des impasses, pour voir, prendre des chemins isolés sans savoir où est le village, la ferme, la bergerie, au bout - est un moment de pur bonheur : jamais de bavardage, une sincérité perceptible.
En fin d'après-midi, il nous a lu à la bibliothèque une nouvelle inédite : le même homme, un autre style, une autre phrase, plus démonstrative.
Il nous a accompagné ensuitre au spectacle donné par le Club Yvan Goll au Théâtre Municipal, pour le "rue Yvan Goll" , dont je donnerai le compte-rendu par la suiteComm-reDSCF1404.jpg




Pascal Commère, second en partant de la gauche, et les professeurs du Lycée Louis Lapicque


Pour écouter les émissions "Aujourd'hui la poésie", choisissez le lien"RADIO DECLIC" puis "émissions"  puis aujourd'hui la poésie"
le chargement est un peu long mais vous pourrez ainsi écouter toutes les émissions enregistrées


http://www.nancy.aspect.editions.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0
Published by michel-dani alain - dans nancy.aspect.editions
commenter cet article

commentaires