Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 19:32
Nous connaissons bien Abdelkader Djémaï, qui fut  en résidence à Saint Dié, pour l'avoir rencontré souvent et parfois invité, à Epinal, Nancy et Commercy notamment. (ci dessous au côté d'Alain Gnemmi, à gauche)






Son dernier  livre, "un moment d'oubli", qui vient de paraître au Seuil, a retenu l'attention d'un(e) critique littéraire du Canard Enchaîné, assez pour y faire paraître un article signé A.Rn
C'est cet article que j'ai reproduit ci dessous, en remerciant au passage le-la
critique,  et du choix qu'il-elle avait fait de consacrer son article à notre ami Abdelkader, et du contenu.

Djemaï écrit des livres courts. Toujours remarqués. D'une écriture ravageuse comme un coup de vent qui fait voler le superflu. Après, un grand coup de gomme. Pour tout effacer : "une sale histoire qui te colle à la peau, qui ne te lâche plus".

Cet homme, qui marche à la dérive dans une ville inconnue, est comme un émigré de l'intérieur. Il se souvient. Des bribes de passé lumineux pour un présent délabré. Un corps dévasté. Le sexe? " Tu ne ressenS presque plus rien. Mollasson et tout ratatiné, il ne te sert plus que pour pisser l'alcool que tu bois." Autrefois, il y avait Laure, il y avait Lucas, le fils. Aujourd'hui, plus rien. Une déchéance quotidienne...depuis un certain jour où une Fiat blanche volée, que le flic-héros de Djemaï poursuit dans la nuit. Depuis qu'à un passage à niveau le conducteur est écrasé.
Avec une pudeur extrême, un suspense suffoquant. Djemaï réussit à nous faire vivre cet homme perdu comme si c'était un de nos proches dans une histoire qu'on ne peut oublier."

 C'est court, ramassé. Assez long pour donner envie de lire.


biographie:
Né en novembre 1948 à Oran, Abdelkader Djemaï vit en France depuis 1993  Auteur de nouvelles, de pièces de théâtre et de romans, il a reçu le Prix Découverte Albert Camus et le Prix Tropiques pour "Un été de cendres".

Abdelkader Djemaï anime de nombreux ateliers d'écriture dans les établissements scolaires et en milieu carcéral qui ont donné lieu à une quinzaine de livres.

"Avec Abdelkader Djemaï, il n'y a pas de place pour le pathos, l'indignation gratuite et les impudeurs en tout genre, pas de place non plus pour les considérations géopolitiques, encore moins pour les fioritures stylistiques. On n'entre pas dans les arcanes de l'Histoire avec son fleuve d'événements et de rebondissements, on reste au seuil d'une conscience individuelle."
ABDOURAHMAN A. WABERI

Bibliographie :
Un été de cendres, Michalon, 1995 (et Folio, 2000).
Camus à Oran, Michalon, 1995.
Sable rouge, Michalon, 1996....
                                                                                                  La maison qui passait par là - (La Dragonne -Nancy)

31, rue de l'Aigle, Michalon, 1998 (et Folio, 2000).
Mémoires de nègre, Michalon, 1999.
Dites-leur de me laisser passer, Michalon, 2000
Camping Le Seuil, Paris, 2002
Gare du Nord, Le Seuil, Paris, 2003

Le nez sur la vitre (Seuil -2004)

Partager cet article

Repost 0
Published by michel-dani alain - dans nancy.aspect.editions
commenter cet article

commentaires