Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 21:47

Retour donc à Dakar  : rencontres avec le jeune libraire et éditeur de l'Harmattan -Sénégal, M. Abdoulaye Diallo, dont nous visitons la récente et petite librairie au coeur du quartier des Universités. Le livre de Demba l'intéresse, comme éditeur et historien.

A Dakar toujours, rencontre avec les responsables des éditions NEAS, au plateau, où nous introduit m.Marouba Fall, Secrétaire général du Mouvement de Banlieues, et lui-même écrivain édité chez NEAS. M. Abou Mbow, le Directeur, est intéressé par notre projet de co-édition équitable.

Nous visitons la librairie attenante fort bien achalandée : de nombreux ouvrages sont imprimés à l'île Maurice, en raison des coûts élevés de l'imprimerie au Sénégal. Ce que nous avions vérifié, difficulté auxquelles s'ajoutent des conditions matérielles : vétusté des machines, vent et sable omniprésents dans le nord. Les machines actuelles nécessitent, dans ces régions, l'installation de "laboratoires" climatisés.

 

Grâce à Cyr Descamps, qui nous attend au débarcadère, nous avions projeté une journée à l'île de Gorée : la "chaloupe" nous y amène en moins d'une demi-heure et nous quittons un milieu urbain agité et sans cesse en transformation (comme le sont souvent les capitales des pays du Tiers-Monde) pour arriver dans une sorte de "bout du monde", une oasis au milieu de l'océan. Le contraste est étonnant. On se croirait dans une petite ville des Caraïbes , avec ses rues étroites, ses murs de couleurs, ses fleurs et surtout, après Dakar, l'étonnante propreté des lieux. Un seul âne pourtant et son ânier passent pour collecter les "poubelles" .

Notre amie Tanella Boni, dans son recueil  "Gorée, île baobab ", parle si bien de son séjour dans cette île que je lui laisse un moment la parole.

 

 

"Mais l'île, qui a statut de commune, est aussi un haut lieu d'histoire : on y trouve un Musée - où Cyr Descamps, qui est l'un des responsables de la création - installé dans l'ancien fort et qui retrace le passé de l'île depuis la préhistoire ; une maison des Femmes ;  la Maison des Esclaves, dont la porte voûtée donne sur l'océan côté Amériques;

L'île se modernise et s'ouvre au monde par de nombreux jumelages avec d'autres villes également chargées d'Histoire : Drancy (France), Robben Island (Afrique du Sud), Sainte-Anne (Martinique), Lamentin (Guadeloupe). Gorée est désormais un lieu de passage et de recueillement obligé pour les grands de ce monde en visite officielle au Sénégal (Jean-Paul II, Bill Clinton, Yasser Arafat...).

Elle devient également un lieu d'intense activité culturelle (festivals de jazz, expositions..) et intellectuelle (Université des Mutants, Fondation Soros, Lycée féminin d'élite Mariama Bâ..)." (extrait de Wikipêdia)

Ellme possède, outre le Musée historiaque, un Musée de la Mer, un Musée de la femme et une intense vie culturelle (voir Wikipédia)

La visite en compagnie de Cyr Descamps - décidément Goréen - est très instéressante, et mérite, sans aucun doute un autre voyage.

Les promenades n'y sont pas interrompues comme ailleurs par vendeurs et mendiants.

La ville  est devenue, du fait de son histoire, l'un des centres mondiaux de réflexion sur les diaporas. Rénovée, elle est classée au Patrimoine mondial de l'humanité.

 

 

J'arrête là la chronique de notre voyage au Sénégal .DSCN1420

Le débarcadère

 

DSCN1439

 

La côte à l'arrière de la Maison des Esclaves

 

DSCN1432

* recommandée

la très belle suite de la "chambre d'hôte"

Partager cet article

Repost 0
Published by michel-dani alain - dans DOCUMENTS
commenter cet article

commentaires