Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 19:02

REQUIEM POUR JEFF JOSEPH

Ernest Pépin

jeudi 24 novembre 2011
 Ernest Pépin

 

Une chanson s’en est allée
Un souffleur d’énergie
Qui tenait tête au silence de nous-mêmes
Une île s’en est allée
J’entends son rire de panthère
Son éventail de mer dépliée
Et sur la scène l’écho des étoiles qu’on enflamme
Salve inachevée
Le temps juste d’un infini de musique
Le temps d’une trace de luciole
L’absence est là
Si brusquement que le soleil éclate
Comme un essaim
Souvenez-vous
Au détour d’une belle mélodie
D’un lâcher de ruisseaux
Au détour d’un fou-rire de rivières
Un chant s’en est allé
Il devient lui-même
Allume des immortelles aux frontières
Un chant de flamme simple
Et de chœur de lucioles
Un chant de coquillage libre
C’était cela
De corps en corps
L’étoile clouée
L’étoile dételée
D’île en île
Toucher la joie du monde
La souffrance décantée du joug
Passer outre
Et faire commerce avec l’idéal
Appeler l’amour
Et moi plus à vif
Je pleure le trou
Le charroi des brisants où tu te retires

 

Ernest Pépin
Faugas/Lamentin
Le mercredi 23 novembre 2011

 

ce très beau poème d'Ernest Pépin copié-collé (sans permission, merci à l'avance) du site http://www.montraykreyol.org/

 

à visiter absolument

Partager cet article

Repost 0
Published by michel-dani alain - dans nancy.aspect.editions
commenter cet article

commentaires